Une question ? Besoin d'un conseil ?
Appelez-nous au 01.70.70.24.24

Anticiper juridiquement son départ à la retraite

Cela peut être le parcours du combattant pour faire l’inventaire de ses droits à la retraite ou connaître son âge légal de départ selon les situations.

Une récente étude a démontré qu’en moyenne un Français cotise à quasi 3 régimes de retraite différents.

Avec une mobilité professionnelle de plus en plus importante, un français peut avoir cotisé à 9 régimes différents, s'il a connu beaucoup de reconversions au cours de sa carrière professionnelle.

Ne vous faites pas spolier de vos droits

Avec l’ensemble de ces régimes, il arrive que les données administratives soient oubliées ou entrecroisées.

C’est à vous d’apporter l’ensemble des preuves :bulletins de salaires, attestations de pôle emploi, contrats de travail, relevés de la sécurité sociale ou RSI.

Cela ne concerne pas que les personnes ayant perdu les justificatifs mais aussi ceux dont les d’organismes n’ont jamais envoyé les documents administratifs.

Les erreurs les plus fréquentes dans le bilan de carrière sont notamment l’oubli des petites missions en début de carrière, les erreurs dans les salaires de références (qui joueront sur la valeur des points AGIRC, ARRCO) et les périodes d’activité libérale ou indépendante.

Faites vous aider par votre employeur ou par un professionnel

Beaucoup d’employeurs proposent ce service de préparation du départ retraite, n’hésitez pas à vous informer auprès de la direction des ressources humaines, qui est dans l’obligation de reconstituer votre dossier de carrière.

Il existe aussi des professionnels, conseillers en la matière. Cela peut se révéler avantageux pour les dossiers complexes.

En moyenne, selon votre dossier, les honoraires varient entre 450 euros et 6000 euros.

A noter que les honoraires d’un professionnel pour vous aider à constituer votre dossier de liquidation de retraite sont entièrement déductibles de votre impôt sur le revenu.

Le passage à la retraite, une réflexion complète sur votre protection sociale

Le prix des mutuelles santé augmente avec l'âge. Il est donc possible que votre complémentaire santé ne soit plus du tout compétitive ou bien non ajustée à vos besoins réels de couverture santé une fois à la retraite. Il est jugé pertinent de faire un comparatif des contrats de mutuelles pour les retraités .Ces contrats offrent généralement de meilleures conditions tarifaires et des possibilités de renforts bien pensés. 

Lors du passage à la retraite, la loi Evin permet aux salariés de récupérer leur contrat d'assurance santé entreprise avec une majoration tarifaire maximale de 50%. Cette option mérite d'être étudiée bien qu'elle soit rarement compétitive.

Si le passage à la retraite se traduit par une baisse de revenu importante, n'hésitez pas à vérifier si vous pouvez bénéficier de l'Aide à la Complémentaire santé pour les Sénior. Cela correspond à 550 euros d'aide annuelle et l'accès à quelques contrats santé labellisés particulièrement compétitifs.

Pour votre protection santé, n’hésitez pas à comparer les solutions sur assurances-50plus.fr